Algérie

Correspondant National:   
Lt. Col. Fouad LALAOUI
Direction Générale de Protection Civile
Ministère de l'Intérieur et des Collectivités Locales
Email: f.lalaoui@protectioncivile.dz
f_lalaoui@hotmail.com
Site web: http://www.protectioncivile.dz
125px-flag_of_algeria_svg

 

Articles Nationaux à la une

Le Réseau Algérien de surveillance et alerte sismique

Envoyer Imprimer PDF

alg_etkq

Le Réseau Algérien de surveillance et alerte sismique a été inauguré en avril 2007 par le Centre de Recherche en Astronomie, Astrophysique et Géophysique (CRAAG). Ce système de surveillance sismique, le premier système d’alerte sismique automatique en Algérie, est basé sur des technologies internationales standard – le système Antelope et la transmission VSAT – et comprend 45 stations digitales, dont 10 stations BB et 35 du réseau télémétré, situées dans plusieurs sites en Algérie du Nord où le risque sismique est plus élevé. La densité de couverture du réseau a été ensuite augmentée à travers l’installation de 35 nouvelles stations digitales connectées en temps presque réel avec la transmission sans fil. Une des stations a été installée aussi dans le région de Tamanrasset, dans le sud du pays. L’installation du nouveau réseau a fourni une nouvelle vision de l’activités sismique algérienne et a permis de déterminer de manière plus précise les différents paramètres des événements sismiques (magnitude, mécanisme focal, profondeur, etc.). il est enfin devenu un outil important pour les études sur les sources sismiques et sur les mouvements de la croûte terrestre.

Page web du Réseau Algérien de surveillance et alerte sismique

Présentation du Réseau Algérien de surveillance et alerte sismique

 

Journées de sensibilisation sur les dangers de la mer sur les plages de la wilaya d’Alger

Envoyer Imprimer PDF

plage_03

En préparation à la saison de baignade en mer 2010 la direction de la Protection Civile de la wilaya d'Alger a organisé des journées de prévention et de sensibilisation sur les dangers de la mer qui se sont tenues directement dans les plages à grand affluence situées dans les quartiers populaires de la capitale algérienne. Ces journées de sensibilisation - a souligné le commandant Kettab Azzedine -  visaient à « faire prendre conscience aux estivants  des dangers de la mer et à réduire les cas de noyade enregistrés chaque  saison estivale ». 

L’ initiative s’inscrit dans le cadre d’une grande campagne de prévention et sensibilisation lancée par la direction de la Protection Civile de la wilaya. « On a organisé des journées d'information et des portes ouvertes dans les écoles, les universités, les instituts et même au niveau des maisons de culture. Il y a eu également des campagnes de sensibilisation ci et là, à travers, entre autres, les médias. Mais pour les journées de sensibilisation c’était different, nous avons travaillé en contact direct avec les estivants pour leur apprendre les risques desquels ils pourront être victimes dans les plages », a affirmé le lieutenant Bakhti Sofiane, chef du bureau des statistiques et chargé de la communication au niveau de la direction de la Protection Civile de la wilaya d’Alger. 

plage_protectionCivile_04Une trentaine d'agents, officiers, sous-officiers et médecins de la Protection Civile ont été chargés d'expliquer aux estivants les « interdits » qu'ils doivent éviter impérativement lorsqu'ils se trouvent dans les plages.  Il s'agit notamment des risques d’une baignade après une longue exposition au soleil (hydrocution et choc thermique), d'insolation et d’autres coups de soleil, plus particulièrement entre 12 et 16 h, des dangers de baignade après un repas copieux, des dangers de baignade nocturne ou encore des risques causés par un effort physique avant la baignade. En outre, ont été distribués aux estivants des dépliants portant des consignes à suivre en cas de dangers. « On vise avant tout à faire circuler l'information car on sait que beaucoup de dangers sont méconnus dans l'esprit des estivants hormis peut être les noyades en elles mêmes. On compte donc mettre à profit ce genre d'actions pour faire passer le message, inculquer la culture de la prévention et pourquoi pas impliquer les estivants dans ce sillage en les transformant de spectateurs à acteurs actifs », souhaite le lieutenant Bakhti Sofiane.Les premiers résultats de cette initiative sont tout à fait encourageants. Dans les mois de juin et juillet 2010 le nombre de noyades dans les plages de la capitale a baissé du 50% par rapport à la même période de l'année dernière ne dépassant pas les cinq cas, a indiqué le lieutenant Bakhti Sofiane. De ces cinq cas un a été enregistré au niveau des rochers de Bordj El-Kiffan, une plage pas surveillée parce-que interdite à la baignade et quatre dans des plages autorisées à la baignade mais en dehors des heures de surveillance. Par ailleurs, les agents de la Protection Civile présents au niveau  des 59 plages autorisées à la baignade de la wilaya d'Alger ont effectué 2911  interventions permettant de sauver la vie à "1365 estivants et de porter secours  à 1470 autres".

Le bilan de noyades dans les mois de juin et juillet 2010 au niveau national en Algérie se confirme assez lourd. 77 personnes ont péri noyées en mer et 69 autres dans des barrages et des oueds au niveau national, a indiqué la Direction Générale de la Protection Civile. Parmi les 77 personnes qui ont péri noyées dans 352 plages au niveau national, 49 cas sont survenus dans des plages interdites à la baignade, a déclaré au quotidien « L’Expression » le lieutenant Nassim Bernaoui de la cellule de communication à la Direction Générale de la Protection Civile.

Le majorité de noyades a été enregistré dans les wilayas d'Oran et de Skikda (13 noyades chacune) suivies par la wilaya de Mostaganem.
Pas moins de 60 millions d'estivants ont fréquenté les plages algériennes dans les mois de juin et juillet 2010, nécessitant 34.883 interventions des agents de la Protection Civile qui ont réussi à sauver 19.148 personnes et porter secours à plus de 13.000 autres.

Tags: Prévention
 

Séisme! Pas de panique: avant, pendant, après

Envoyer Imprimer PDF

earthq_algeriaCette brochure publiée par le Croissant rouge algérien,  est adressée aux enfants et explique de manière claire et efficace quels comportements sont nécessaires pour réagir à un tremblement de terre.  Avant un tremblement de terre, on doit être préparé et savoir quels sont les endroits protégés et quels sont à éviter. Pendant le tremblement de terre , on doit savoir que faire, qu’on soit à la maison, à l’école ou bien en voiture et surtout où aller pour être protégé. Les instructions sont aussi pour ce qui suit l’événement.  On conseille aussi comment préparer un kit d’urgence. La brochure est disponible en arabe et français. (UNESCO)

 

Rapport national du suivi de la mise en oeuvre du Cadre d'action de Hyogo (2007-2009)

Envoyer Imprimer PDF

Le Cadre de Hyogo est un plan global de 10 ans pour mieux protéger la planète des aléas naturels et a été adopté en janvier 2005 par 168 gouvernements pendant la Conférence Mondiale sur la Réduction des Catastrophes de Hyogo, Japon.

Lire la suite...
 
JPAGE_CURRENT_OF_TOTAL

Recherche Globale

Latest Civil Protection News in the Media


Evénements prévus

No current events.

Euro-Mediterranean Civil Protection Operational Manual

manuale_small_cut

Brochure PPRD South

flyer