Croatie

Correspondant National:   
Mme Maja MATIJAS
National Protection and Rescue Directorate
Email: maja.matijas@duzs.hr
Site web: http://www.duzs.hr  
125px-flag_of_croatia_svg

Articles Nationaux à la une

 

La Direction Nationale de Protection et Sauvetage de la Croatie nomme Jadran Perinic Nouveau Directeur Général

Envoyer Imprimer PDF

JadranLe 1er février 2012 Monsieur Jadran Perinić, né le 22 avril 1959 à Zadar, a été nommé nouveau Directeur Général de la Direction Nationale de Protection et Sauvetage de la république croate. Monsieur Perinić s’est diplômé auprès de l’Ecole des Sciences Humaines et Sociales, ensuite il a poursuivi ses études dans ce même domaine à Zagreb où il a obtenu son doctorat en 2010 avec une dissertation intitulée “L’Opinion Publique comme Caractéristique Subjective d’une Situation de Crise - L’impact des Services d’Information et des Relations avec le Grand Public sur l’Opinion Publique”.

Il a travaillé pour l’Unité Professionnelle de Lutte aux Incendies de la Ville de Zadar depuis 1981 où il était chargé entre autres du commandement d’une Station de Lutte aux Incendies. En même temps, pour deux ans, il a été Maître de Conférences sur la Communication Economique auprès du Département de Communication de Masse de l’Université de
Dubrovnik.

Pendant la Guerre de Croatie, comme membre de l’Unité de Lutte aux Incendies, il a prêté service auprès des unités de protection civile où il est resté, sous le Ministère de l’Intérieur, de avril 1994 à janvier 2000. Il reçu la Médaille de la Guerre de Croatie et celle de l’Opération ‘Storm’.

Il parle anglais et allemand et il est inscrit comme chercheur auprès du Ministère de la Science, de l’Instruction et des Sports. Il a écrit un livre sur la communication dans le domaine économique. Depuis 2007 il se spécialise sur la théorie des médias, des relations et communications avec le public en cas d’urgence et de situation générale de crise. Il a illustré ses études sur ce sujet aux écoles de journalisme et de relations publiques à Zagreb, Dubrovnik et Novi Sad.

Le PPRD South donne la bienvenue dans le réseau des Pays Partenaires du Programme à ce nouveau Directeur Général en étant persuadé que la collaboration avec la Croatie dans le cadre des activités du Progamme PPRD South sera de plus en plus fructueuse et efficace.

 

La Protection Civile croate récompense les meilleures œuvres littéraires et artistiques d'enfants sur le thème “Catastrophes et réponse aux urgences “

Envoyer Imprimer PDF

pix1

Le 31 mai 2011, l'école élémentaire Lovre pl. Matačić de Zagreb accueillait une cérémonie de remise des prix aux écoliers croates pour les meilleures œuvres littéraires et artistiques d'enfants sur le thème “Catastrophes et réponse aux urgences“. L'événement était organisé par la Direction Nationale de Protection et de Sauvetage croate et par l'école hôte.

Assistaient à la cérémonie M Damir Trut, Directeur de la Direction Nationale de Protection et de Sauvetage, M Vinko Filipović, Directeur de l'Agence Croate d'Education et de Formation des Enseignants, et d'autres représentants de ministères, de la Ville de Zagreb, de la province de Zagreb, des services de secours et du Centre d'Action des Mines croates.

En décembre 2010, les élèves des écoles élémentaires croates avaient été invités par la Direction Nationale de Protection et de Sauvetage à soumettre leurs œuvres artistiques et littéraires, dans le cadre d'un programme éducatif visant à éveiller les enfants aux risques de catastrophes afin qu'ils adoptent une conduite et développent une culture de sécurité.

Les écoliers pouvaient concourir dans les catégories suivantes :

1.            Œuvres artistiques d'élèves des classes 1 à 4

2.            Œuvres littéraires d'élèves des classes 1 à 4

3.            Œuvres artistiques d'élèves des classes 5 à 8

4.            Œuvres littéraires d'élèves des classes 5 à 8

Les sujets étaient liés aux accidents et catastrophes naturelles et d'origine humaine survenant en Croatie et dans le monde, et à la réaction des services de secours dans ces situations.

pix2Une commission d'experts est parvenue à récompenser trois œuvres par catégorie.

Patricija Lukić, élève de la classe 3 de l'école élémentaire Ivan Perkovac de Šenkovec s'est vue attribuer la première place dans la catégorie Œuvres artistiques des classes 1 à 4. Anton Bilić, élève de classe 4 de l'école élémentaire Turnić de Rijeka s'est montré le meilleur dans la catégorie des Œuvres littéraires des classes 1 à 4. La catégorie des Œuvres artistiques des classes 5 à 8 a été monopolisée par les élèves de classe 7, avec en tête Katarina Jurenec de l'école élémentaire Koprivnica Đuro Ester. La première place de la catégorie des Œuvres littéraires des classes 5 à 8 est revenue à Jakov Piplica, élève de classe 8 de l'école élémentaire de Cavtat.

Ce sont MM. Trut et Filipović qui ont remis les prix aux élèves et les récompenses pour mérite à leurs enseignants.
Avec plus de 2000 œuvres artistiques et littéraires relatives aux catastrophes présentées à ce concours, l'ampleur de la réponse montre une prise de conscience toujours plus grande par la nouvelle génération des catastrophes menaçant la Croatie et le monde, ainsi que du rôle des services de protection et de sauvetage dans la prévention, la réduction et l'atténuation des risques de catastrophes.

Télécharger le communiqué de presse en anglais rédigé par la Direction Nationale de Protection et de Sauvetage de la Croatie
 

Deuxième conférence sur la Plateforme Nationale croate pour la Réduction du Risque de Catastrophe

Envoyer Imprimer PDF

croatia2

La deuxième conférence annuelle sur la Plateforme Nationale croate, tenue le 14 et 15 octobre 2010 auprès de l’Académie Militaire croate à Zagreb, a rassemblé les représentants des organismes administratifs centraux, de l’Académie des Sciences et des Arts de la Croatie, des compagnies et des sociétés publiques, des organisations non-gouvernementales qui s’occupent de la protection contre les catastrophes, de la protection de l’environnement et les représentants des communautés religieuses. Pendant la Conférence trente-sept documents ont été présentés.

Parmi les thèmes principaux discutés on signale: la gestion des situations d’urgence, la science et la réduction du risque de catastrophe, le changement climatique, la sensibilisation sur les aléas et le développement d’une culture de la sécurité (éducation, rôle des médias, activités de promotion) et la coopération internationale dans le domaine de la réduction du risque de catastrophe.

La République de Croatie a crée une Plateforme Nationale pour la Réduction du Risque de Catastrophe (RRC) qui est un forum permanent pour l’échange d’opinions et la présentation de points de vue, de propositions et de résultats concernant la RRC dans tous les domaines d’activités humaines. Le but le la Plateforme est de fournir les lignes directrices pour intégrer la RRC dans les politiques étatiques et pour la sensibilisation du public à une culture de la sécurité premièrement à travers l’éducation.

croatia1A la clôture de la deuxième Conférence sur la Plateforme croate, Margareta Wahlström, la Sous-secrétaire générale des Nations Unies pour la Réduction des Risques de Catastrophes, a exprimé sa satisfaction pour l’organisation et la qualité de la Plateforme croate et a souligné la nécessité d’éduquer les populations et l’importance de la prévention pour réduire les conséquences des catastrophes naturelles.

Les conclusions de la Conférence on mis en évidence les aspects suivants:

  • Le renforcement ultérieur de la coopération, de la planification stratégique et de la gestion de la réduction du risque de catastrophe est nécessaire
  • La Plateforme croate devrait évoluer vers un mécanisme national capable d’assurer la coordination et le support de tous ceux qui participant à la réduction du risque de catastrophe
  • On devrait fournir support additionnel à tous les acteurs nationaux dans le domaine de la réduction du risque de catastrophe naturelle
  • Il est nécessaire de consolider le système 112 dans le cadre de la Direction Nationale pour la Protection et le Sauvetage et de rallier tous les services d’urgence au numéro unique d’urgence européen 112. On devrait exercer des efforts pour moderniser les systèmes d’alerte rapide  - hydrologiques, météorologiques et sismiques - en termes de connexion en temps réel et diffusion de l’information
  • On devrait accroître la sensibilisation du grand public et des médias quant’ au système d’alerte rapide et au numéro unique d’urgence européen 112
  • Il est nécessaire d’investir davantage dans la cartographie du climat, dans les prévisions et l’analyse climatiques afin de planifier des mesures d’adaptation adéquates dans les secteurs exposés au risque
  • Il est nécessaire d’améliorer la sensibilisation du public sur les aléas existants et sur les risques de catastrophe à travers des initiatives éducatives communes en prévoyant la participation de toutes les institutions et les organisations compétentes
  • La sensibilisation des autorités locales quant’ à la réponse aux catastrophes et à la réduction du risque de catastrophe devrait être améliorée afin d’assurer une protection adéquate des populations, des biens et de l’environnement. Les autorités locales devraient être mises en condition de former des forces de protection et sauvetage locales
  • Les participants supportent ultérieurement le renforcement des activités de RRC dans tous les secteurs et avec tous les acteurs, notamment les activités internationales de coopération au niveau bilatéral ainsi qu’au niveau international
Direction Nationale pour la Protection et le Sauvetage de la Croatie
 

La Croatie au projet Safe Quake

Envoyer Imprimer PDF

logo_safe_quake

La Direction Nationale pour la Proteciton et le Secours de la Croatie est partenaire avec l’Inspectorat Général des Situation d’Urgence de la Roumanie et la Direction de Proteciton civile bulgare du projet Safe Quake- Amélioration du comportement des populations des zones urbaines à sismicité elévée après les catastrophes,  qui est financé par l’UE.

L’objectif principal du projet est d’évaluer le niveau de connaissance de la population sur les premières mesures à entreprendre après un grave tremblement de terre. Les experts de protection civile des pays participants s’échangeront des informations et définiront une approche commune pour sensibiliser les citoyens et les groupes vulnérables sur les actions à entreprendre après un tremblement de terre. Ils rédigeront une déclaration concise sur les règles de comportement basilaires de la population qui seront fondées sur l’expérience des équipes engagées dans les opérations de recherche et sauvetage.

Le projet SAFE QUAKE a été approuvé en septembre 2009. La Croatie a crée sa propre équipe nationale et a commencé à préparer la mise en œuvre du projet qui prévoit principalement des réunions d’experts et des sondages parmi la population. Les premières actions effectuées incluaient la rédaction du questionnaire, la sélection des compagnies de sondages et la conception de la page web du projet.

Les activités du projet ont été officiellement inaugurées à Bruxelles en janvier dernier. Le programme de travail, malgré quelque retard, est géré très professionnellement  et l’emploi du temps est bien distribué entre toutes les tâches 

A Bucarest s’est tenue une réunion en Mai dernier afin de finaliser le questionnaire sur l’analyse des besoins pour la Population et les Equipes de Recherche et commencer les sondages. A la fin des sondages effectués dans les trois pays, la Direction Nationale pour la Proteciton et le Secours de la Croatie a organisé, le 11-12 octobre 2010, une réunion à Zagreb pour “examiner les résultats du sondage”. Des représentants des Protection Civiles roumaine, bulgare et croate ont participé à cette réunion.

Les discussions qui ont animé la réunion ont conclu que le public a besoin d’être informé et que les autorité doivent conduire des campagnes médiatiques de masse. On a conclu également que la plupart du public souhaite participer et aider aux opérations suivant un tremblement de terre mais que pour ce faire une formation sur le comportement à tenir demeure nécessaire.

On a enfin discuté sur l’opportunité d’accepter l’aide de la population ou bien de la laisser s’occuper de ses proches afin de garantir l’efficacité des opérations de recherche et sauvetage. Sur ce point les participants n’ont pas trouvé un accord.

Une parmi les prochaines actions du projet est un atelier prévu à Bucarest le 24-26 novembre. Pendant l’événement les partenaires du projet exposeront leurs positions sur les priorités nationales identifiées à travers les sondages nationaux. Dans cette occasion, le partenaire roumain proposera une série de recommandations sur comment faire face aux questions concernant la sensibilisation et tenant compte des résultats de tous les sondages nationaux. Ces recommandations seront examinées pour définir une approche commune sur ces questions et produire des lignes directrices partagées par tous les pays intéressés à intégrer des actions de sensibilisation dans leurs politiques nationales de protection civile.

Téléchargez la présentation du projet (en Anglais uniquement)
 
JPAGE_CURRENT_OF_TOTAL

Recherche Globale

Latest Civil Protection News in the Media


Evénements prévus

No current events.

Euro-Mediterranean Civil Protection Operational Manual

manuale_small_cut

Brochure PPRD South

flyer