Home Pays Partenaires Autorité Palestinienne

Autorité Palestinienne

Correspondant National:   
Dr. Adli OMRAN
Palestinian Civil Defense
Ministry of Interior
Email: adli.omran@yahoo.com
pal_cdd@yahoo.com
Site web: http://www.moi.pna.ps/home.aspx
125px-flag_of_palestine_svg

Articles Nationaux à la une

Les Défenses Civiles palestinienne et tunisienne signent un accord de coopération

Envoyer Imprimer PDF

pix1Le Général Ahmed Rizk, Directeur Général de la Défense Civile palestinienne et le Général Fraj Al-Louati, Directeur Général de l’Office National de Protection Civile de la Tunisie se sont rencontrés à Ramallah le 6 février 2012  et ont signé un important accord de coopération dans le domaine de la protection civile et la réduction du risque de catastrophe.

A la réunion, hébergée à Ramallah par le Ministre de l’Intérieur palestinien, le Dr. Said Abu Ali, ont participé aussi l’Ambassadeur palestinien adjoint en Tunisie, l’Assistant du Ministre des Affaires Etrangères de l’Autorité Palestinienne et l’Ambassadeur tunisien à Ramallah.

Dans son discours d’ouverture, le Dr. Abu Ali a souligné l’importance de cet accord de coopération pour l’Autorité Palestinienne car il établit les principes fondamentaux de coopération mutuelle dans le domaine de la protection civile entre les deux pays. Il a ajouté que des accords similaires devraient être serrés même dans d’autres secteurs de la coopération tuniso-palestinienne. “Malgré la situation délicate qui caractérise nos deux pays - a-t-il affirmé – nous souhaitons confirmer que la coopération transfrontalière est nécessaire au renforcement de la sécurité de nos peuples et à leur protection contre toute sorte de risque”.

pix2Le Général Al-Louati a porté les sincères  remerciements du Président, du Premier Ministre et du Ministre de l’Intérieur tunisiens aux Autorités palestiniennes et a réaffirmé l’amitié et la collaboration de longue date qui lient les deux pays. Il a ajouté que la signature de cet accord  marque une étape importante pour les deux systèmes nationaux de protection civile qui sont engagés dans un processus de modernisation visant le même niveau d’efficacité de ceux appartenant aux pays plus développés.

L’accord signé concerne la coopération technique bilatérale dans le domaine de la protection civile et de la prévention des catastrophes, ouvre la voie pour la formation de partenariats renforcés dans le domaine de la réduction du risque de catastrophe et prépare le terrain pour des relations mutuelles renforcées et la facilitation de l’assistance en cas de catastrophes et de graves accidents.

Tags: Tunisie
 

Le rôle fondamental des femmes palestiniennes dans la Protection Civile

Envoyer Imprimer PDF

Article écrit par la Défense Civile palestinienne

pal_wom1

Wafa', mère et femme au foyer, vit dans un appartement au rez-de-chaussée d’un bâtiment à plusieurs étages de Ramallah en Cisjordanie.  Son mai travaille dans le secteur des constructions ; il quitte la maison le matin à sept heures et rentre à la couchée du soleil – sauf le vendredi.

Deux des enfants de Wafa fréquentent l’école primaire alors que les deux autres sont encore trop petits pour y aller. Lorsqu’on a demandé à Wafa d’expliquer sa perception des risques auxquels sa famille et son appartement sont exposés, elle ne pouvait donner une réponse claire. Sa connaissance des risques comme les incendies domestiques, fuites de gaz, etc. est bien limitée. Elle ne sait pas comment prévenir les électrocutions et elle ne perçoit pas le risque de noyade car prés de chez elle il y a pas de puits ni de fleuves.

Sa réponse à la question sur les précautions qu’elle et sont mari prennent pour réagir à un éventuel tremblement de terre est « aucune », bien qu’elle reconnaisse avoir reçu des informations par la Défense Civile palestinienne - à travers les chaînes télévisées locales et satellitaires -  à propos d’un tremblement de terre prévu dans l’avenir prochain.

On a ensuite posé des questions sur les dangers qui menacent leurs familles à un certain nombre de femmes - notamment des ménagères -  qui vivent dans des milieux ruraux, bédouins et urbains. Attention particulière a été accordée aux femmes résidentes dans les habitations et les villages entourés par des établissements israéliens ou des barrières et postes de contrôle militaires.

Le rôle des femmes dans la protection civile est le thème proposé pour le 2011 par l’Organisation Internationale de la Protection Civile pour les célébrations de la Journée Mondiale de la Protection Civile, fêtée le 1er mars dernier. Les célébrations de la Journée Mondiale de la Protection Civile dans tous les pays s’est révélée un appel général pour l’engagement des femmes dans les activités liées à la protection et à la défense civile: de l’organisation à la formation, de la préparation à la participation. La Défense Civile Palestinienne a souligné avec décision l’importance de la participation féminine dans les activités liées à la protection civile dans la tentative d’attirer l’engagement politique dans cette matière.

Les réponses reçues sont différentes les unes des autres. Par exemple une femme bédouine a démontré un niveau satisfaisant de conscience des risques liés aux piqûres de scorpions et des serpents, du danger de noyage généré par les puits,  ou bien d’aller à la dérive à cause des crues subites dans les zones désertiques. La plus part des femmes ignore les risques d’étouffement ou liés au feu et ne tiennent pas compte des risques de tremblement de terre car elles habitent des tentes ou des bâtiments à un seul étage. Les femmes des villages ruraux semblent davantage sensibles aux risques de noyage dans les puits, surtout pour les enfants, et rapportent des expériences d’incendies domestiques, incendies de forêt et piqûres de scorpion et de serpent.

La Défense Civile palestinienne a effectué beaucoup de sondages pour évaluer le niveau de sensibilisation aux risques de sa population. La conclusion générale est que malgré les nombreuses initiatives de sensibilisation sur la prévention du risque domestique, les habitations palestiniennes ne prennent pas assez de précautions. Les palestiniens n’ont pas d’extincteurs à la maison ni de dispositifs de détection des incendies. La plus part des palestiniens ont déclaré qu’ils n’ont jamais reçu des cours de formation pour le sauvetage ni pour le premier secours ni sur comment éteindre un incendie.

pal_wom2En 2007, 2007, la Défense Civile palestinienne a défini une série d’objectifs afin de former les capacités de son autorité Nationale pour la Protection Civile et - en parallèle - pour augmenter le niveau de sensibilisation des communautés et leur taux de participation aux activités de défense civile.

Le processus a commencé par une évaluation attentive des risques affrontés par la société palestinienne. Les incendies domestiques demeurent la menace principale, suivie par les piqûres de reptiles et insectes et la noyade dans les puits. Les tremblements de terre et les risques liés au conflit avec Israël figurent parmi les menaces principales perçues par la population ainsi que les électrocutions et les accidents de voiture. La Défense Civile palestinienne a identifié également les facteurs principaux pour l’accroissement de la prévention et préparation aux catastrophes en Cisjordanie. La solution considérée plus adéquate reste la collaboration avec les femmes, les écoles, les universités qui représentent des importants centres de vie communautaire.

La plus part des femmes palestiniennes sont au chômage, en particulier celles provenant de milieux ruraux. Leur rôle principal dans la famille est la gestion du foyer, souvent dans des situations économiques modestes et des conditions d’emploi instables de leurs maris. Les priorités principales pour le développement des femmes palestiniennes suggérées par le Ministère des Affaires Féminines sont la leur participation à la vie politique et leur autonomie légale ainsi que la protection contre la violence. Jusqu’à présent, le Ministère des Affaires Féminines n’a jamais accordé beaucoup d’attention au rôle des femmes dans le secteur de la protection civile 

Les palestiniennes, qu’elles soient femmes à foyer ou travailleuses, passent la plus part de leur temps à la maison car elles s’occupent de toutes les tâches ménagères et des enfants. Puisque la majorité des accidents se vérifie dans les appartements, souvent quand le mari est absent, on a décidé d’accroître la sensibilisation des femmes sur les risques et sur leur capacité de les prévenir et y faire face lorsqu’ils se vérifient.

pal_wom3

A la mi 2008 la Défense Civile palestinienne a commencé le recrutement de nouveau personnel et les femmes ont été intégrées pour la première fois parmi les rangs de l’organisation.

A présent, 36 femmes travaillent dans tous les départements de la Défense Civile sauf dans les services de lutte contre les incendies. On peut trouver assez souvent une femme ingénieur dans la Défense Civile qui voyage tout au long des gouvernorats et travaille dans le domaine de la sécurité et de la prévention; ces femmes examinent l’équipement technique, elles font formation et fournissent des lignes directrices dans les usines, les séminaires, les écoles ainsi que parmi les ménagères.

Toujours en 2008 la Défense Civile palestinienne a commencé à créer un département consacré aux volontaires et à recruter des groupes de volontaires dans différents gouvernorats. Cette initiative a été beaucoup appréciée par le grand public, notamment par les femmes. L’entier processus de création des groupes de volontaires de la Défense Civile a bénéficié d’un haute visibilité en Palestine. On a organisé des cours de formation publics et les exercices qui ont vu la participation des volontaires et ont contribué de manière significative à accroître la sensibilisation du public palestinien à l’égard de la protection civile.  A présent, grâce aux efforts du Département pour la Formation de la Direction Générale de la Défense Civile et des centres des gouvernorats, on a réussi à créer 35 groupes pour un total de 780 volontaires des deux sexes.

Dans la période 2008-2010 la Défense Civile, enrichie par la présence d’officiers femmes et de groupes de volontaires, a organisé des cours de formation pour les femmes des banlieues et a entrepris une collaboration avec les organisations féminines et le Ministère des Affaires Féminines.  Sur la base de la reconnaissance de l’importance de la coopération pour la présence des femmes dans la protection civile, la Défense Civile et le Ministère des Affaires Féminines a crée un comité conjoint et préparé des programmes d’action préliminaires qui débutera en 2011. Ce programme prévoit un certain nombre d’activités visant à rejoindre toutes les femmes palestiniennes et à leur garantir, ainsi qu’à leurs familles, un niveau acceptable de protection civile.

Les activités du programme consistent en la mise en œuvre d’actions de sensibilisation exhaustives, l’organisation de groupes de volontaires formés par des femmes et leur formation dans le domaine des actions de prévention, préparation et réponse, notamment les opérations de lutte contre les incendies, la recherche et le sauvetage, le premier secours et la réhabilitation. Les femmes seront guidées à travers la préparation participative de plans d’évacuation pour leurs maisons, leurs alentours et leurs banlieues. 

Ce qui encourage la Défense Civile palestinienne à continuer sur ce chemin est la “volonté des femmes palestinienne de participer, leur habilité à travailler, leur dévouement profond et sincère pour leur famille, leur communauté et leur pays, ainsi que leur rôle fondamental quand il s’agit de mettre en sécurité leur patrie et leur concitoyens”. Dans ce dessein on donnera grande importance aux femmes des villages isolés par les postes de contrôle militaires ou ceux entourés par les murs qui les isolent ou par les établissements israéliens.  

Préparé par la Défense Civile Palestinienne  

Ram Allah - 23/1/2011

Traduit en français par la Secrétaire Exécutive du PPRD South

Rome - 23/03/2011

Lire la suite...
 

Rapport d’Evaluation sur la Réduction du Risque de Catastrophe (RRC) dans le territoire palestinien occupé

Envoyer Imprimer PDF

Ce rapport a été préparé par le Dr. Jalal Al-Dabbeek, Professeur auprès de l’An-Najah National University de Nablus, pour le Programme d’Assistance à la Population Palestinienne (PAPP) du PNUD en 2008.

Le rapport présente un examen des risques et des vulnérabilités dans le territoire palestinien occupé, un résumé des capacités existantes et des nécessités de développement des capacités dans le domaine de la protection civile ainsi qu’une liste des institutions techniques engagées dans la protection civile.

L’évaluation des risque de catastrophe dans le territoire palestinien occupé a été menée en consultant les rapports, les études, les analyses et les évaluations sur le risque de catastrophe (vulnérabilité et aléa) qui étaient déjà disponibles au niveau national. Le résumé des capacités existantes inclut l’examen de la législation à disposition et des mécanismes institutionnels pour la préparation et la prévention des catastrophes. Le rapport décrit aussi les initiatives nationales et internationales dans le domaine de la Réduction du Risque de Catastrophe, des études de cas et des meilleures pratiques. 

Le rapport contient une série de recommandations proposées pour améliorer les capacités de RRC dans le territoire palestinien occupé. Les recommandations incluent la coopération régionale, l’amélioration/formulation de législation en faveur de la préparation et prévention aux catastrophes, la liaison entre les politiques et les opérations, la coordination des gouvernements centraux et locaux, le support politique, la sensibilisation et la formation, l’intégration et la gestion de la RRC dans le processus de développement national et la création d’une base de données sur la gestion du risque.

Téléchargez le "Rapport d’Evaluation sur la Réduction du Risque de Catastrophe (RRC) dans le territoire palestinien occupé" (disponible en anglais uniquement

 

30 nouveaux Jeunes Sauveteurs pour la Défense Civile Palestinienne

Envoyer Imprimer PDF

rescuer_card_small

Après deux mois de formation qui a traité les outils et les techniques pour la lutte contre les incendies, les outils et les pratiques de sauvetage et premier secours, notamment pour les accident en mer, le Brigadier de la Défense Civile Palestinienne Ahmad Rizig a primé 30 garçons et filles du Centre Beit Sahoor du Young Men's Christian Association (YMCA) de Jérusalem est et leur a délivré le certificat “Young Rescuer” (n.d.t. Jeune Sauveteur).

“Le résultat de l’exercice – a déclaré le Brigadier Mohammed Beiruti – est que ces étudiants sont maintenant conscients des risques auxquels ils sont exposés dans leur vie quotidienne et sont prêts à fournir les premiers secours. Ils peuvent aussi expliquer ce qu’ils ont appris à leurs parents et à leurs familles en aidant ainsi à décroître la probabilité d’accidents et à réduire leurs impacts”.

P160510_18_small

La demande de services de protection civile de la part de la population Palestinienne est un croissance continue. Les gents sont vraiment sensibles aux menaces de grande échelle auxquelles le territoire est exposé, telles que les tremblements de terre, les inondations et les glissements de terrain. Toutefois, même les petits accidents comme les accidents routiers, les accidents domestiques dans les foyers, à l’écoles et dans les lieux publics sont très fréquents et le nombre de victimes est élevé.  

P160510_19_smallLa Défense Civile Palestinienne manque actuellement de personnel pour pouvoir faire face rapidement à tous les accident qui se vérifient dans son territoire. Afin de compenser cette carence la Défense Civile Palestinienne déploie beaucoup d’efforts, d’un côté pour recruter, organiser et préparer des groupes de volontaires et, de l’autre, pour sensibiliser les étudiants sur les pratiques de prévention des accidents et bâtir  des capacités de premiers secours et de sauvetage de base.

Actuellement la Défense Civile Palestinienne évalue la possibilité de réaliser une action pour étendre ces initiatives de formation à d’autres zones du territoire avec le support du Programme PPRD South qui énumère parmi ses tâches le support technique et financier des Pays Partenaires pour l’organisation d’activités de sensibilisation.

Lire la suite...
 
JPAGE_CURRENT_OF_TOTAL

Recherche Globale

Latest Civil Protection News in the Media


Evénements prévus

No current events.

Euro-Mediterranean Civil Protection Operational Manual

manuale_small_cut

Brochure PPRD South

flyer