Turquie

Correspondant National:   
Mme Ýrep GÜREL
Prime Ministry, Disaster and Emergency Management Agency
Email: irep.gurel@afetacil.gov.tr 
Site web: http://www.basbakanlik.gov.tr/Forms/pMain.aspx
125px-flag_of_turkey_svg

 

Articles Nationaux à la une

Assistance Technique PPRD South pour la Turquie sur l’Evaluation et la Cartographie du Risque

Envoyer Imprimer PDF

hai2

L’Echange d’Experts PPRD South qui a eu lieu à Milan et Rome du 10 au 12 juillet 2012 sur les “Expériences et les outils UE et des Nations Unies pour l’évaluation et la cartographie du risque”  a satisfait aussi la demande d’assistance technique formulée par la Présidence pour la Gestion des Catastrophes et des Urgences de la Turquie (AFAD).  En effet cet échange a contribué à améliorer l’expertise nationale turque sur l’utilisation des technologies SIG basées sur le web pour l’évaluation et la cartographie du risque et sur les progrès récents de l’Union européenne dans le domaine de l’analyse de la vulnérabilité. Cet Echange d’Experts a bénéficié de l’expertise de représentants du Département de Protection Civile italienne, des Universités Polytechniques italiennes de Milan et Turin, de l’Université de Modène et Reggio d'Émilie, du Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies et de l’Institut pour les Méthodologies d’analyse Environnementale (IMAA) du Conseil National de Recherche (CNR) de l’Italie.

L’agenda, la liste des participants et les exposés présentés lors de l’activité sont disponibles dans le site web du Programme
 

La Turquie vient de nommer un nouveau Directeur Général

Envoyer Imprimer PDF

foktayLe 22 janvier 2012  le Dr. Fuat Oktay a été nommé Directeur Général de la Présidence pour la Gestion des Catastrophes et des Urgences de la Turquie (AFAD). Fuat Oktay est né à Yozgat-Çekerek en 1964. Il a obtenu un diplôme universitaire en économie en Turquie, il est titulaire d’une maîtrise en gestion et ingénierie industrielle ainsi que d’un doctorat en ingénierie industrielle aux Etats Unis.

Tout au long de sa carrière Fuat Oktay a recouvert de nombreuses positions dans l’aviation et dans l’industrie de l’automobile. Pendant son séjour aux Etats Unis il a travaillé pour Ford, General Motors et Chrysler. Il a également donné des leçons auprès d’universités nord-américaines et turques, offert ses avis à différentes sociétés publiques et privées et travaillé comme Directeur Général ou Président Adjoint dans quelques-unes de ses sociétés.

Il est spécialisé en gestion de crise économiques et a été Doyen Adjoint et Président du Département d’Economie à l’Université de Beykent. Dans les trois dernières années il a travaillé pour la Turkish Airlines Technical Inc. où il était Membre du Conseil de l'“Aircraft Engine Maintenance Center”. Enfin il a été membre des Comités Exécutifs des Conseils Anglo-turque,  du Conseil Turco-allemand et Hispano-turque  pour les Relations Economiques étrangères.

Le PPRD South est ravi de donner la bienvenue au nouveau Directeur Général avec la certitude qu’il contribuera de plus en plus au renforcement et à l’intensification de la collaboration de la Turquie dans la mise en œuvre des activités du Programme PPRD South.

 

UNISDR: assurance nécessaire à la résilience des zones sismiques

Envoyer Imprimer PDF

par Dizery Salim, UNISDR

aqGenève
– Le séisme qui a frappé la Turquie le 23 octobre a révélé que seulement le 9 % des propriétaires d’immeubles étaient assurés malgré l’assurance soit obligatoire dans les principales municipalités du pays.

La plus importante autorité d’assurances sur les tremblements de terre en Turquie affirme que cette chiffre plutôt décevante est la conséquence de la faible quantité de personnes assurées dans la région affectée, notamment à cause d’un manque de sensibilisation, du bas revenu des personnes  qui donc ne peuvent pas se permettre une assurance et du laxisme dans l’application des lois.

Selon les sociétés de modélisation du risque, suite au séisme, les bas niveaux d’utilisation des assurances en Turquie engendreront probablement aux assurances un coût de 170 millions de dollars - une fraction moindre des 12 milliards payés après le tremblement de terre en Nouvelle Zélande et les 22 milliards après le séisme et tsunami du mois de mars dernier au Japon. 

UNISDR, le bureau pour la prévention des catastrophes des Nations Unies, affirme que les assurances, bien qu’elle ne soient pas une panacée, peuvent souvent représenter une source de soulagement pour les personnes qui essayent de se remettre rapidement des désastres.

“Les assurances ne sont pas une solution à tous les maux,” déclare Andrew Maskrey, auteur principal du Rapport Mondial d’Evaluation pour la Réduction du Risque de Catastrophe de UNISDR, “mais peuvent aider les particuliers à réagir après les pertes causées par un grave séisme ou une tempête. Toutefois, si les pays n’investissent pas dans la réduction du risque de catastrophe le prix des assurances ne seront jamais abordables.” 

aq2Dans l’Afrique rurale, où des récoltes peuvent être détruites par la sécheresse ou les inondations, les assurances peuvent jouer un important rôle d’aide au redressement pour les personnes. A présent, la reprise est extrêmement lente car l’assurance n’est pas une pratique culturelle répandue, affirme Tricia Holly Davis, Directeur Commercial auprès du Willis Re/Willis Research Network, un des membres du groupe privé de conseillers UNISDR sur la réduction du risque de catastrophe.

“L’assurance peut représenter une partie fondamentale de l’habilité d’une société à réagir  face à un événement extrême. Mais comment expliqueriez-vous l’assurance à une société qui ne l’a jamais utilisée?” demande Madame Davis dont la société est aussi sponsor bailleur de fonds du Global Earthquake Model (Modèle Mondial pour les Tremblements de Terre), un projet pour la modélisation commencé par l’Organisation pour la Coopération et le Développement Economique (OCDE).

Mais même dans des pays comme la Turquie et le Japon, où le marché des assurances est relativement mûr, et malgré une conscientisation élevée du grand public à propos des aléas sismiques, les taux de pénétration des assurances sur les constructions parmi particuliers demeurent bas. En Californie, aux Etats Unis, bien connue pour les fréquentes secousses, un peu moins de 12 % des propriétaires ont assuré leur immeuble contre les tremblements de terre.

Madame Davis affirme que les gouvernements doivent renforcer la résilience des communautés à travers les  assurances. “Comment convaincre les gouvernements à dépenser pour la réduction du risque de catastrophe dans les plans de répartition nationaux? Et quel rôle joueraient-t-elles les assurances dans ce cadre? A travers la plateforme des Nations Unies nous pouvons nous confronter avec les gouvernements, pour mieux les comprendre et, par conséquent, pour informer les décideurs.” 

Les entreprises commerciales turques ont d’ailleurs investi de manière considérable dans les services de continuité des affaires afin de protéger leurs capitaux et gérer les risques opérationnels de leurs affaires, affirme Mikdat Kadioglu, Professeur auprès de l’Université Technique d’Istanbul et auteur d’un récent rapport d’évaluation du pays sur la réduction du risque de catastrophe.

Suite aux deux importants tremblements de terre qui ont frappé la Turquie nord-occidentale en 1999, le Produit Intérieur Brut (PIB) du pays a chuté au 6.1%. Le tremblement de terre de dimanche, selon les toutes premières estimes du Groupe CEDIM Forensic Earthquake Analysis, pourra aller du 10 au 25 % du PIB provincial.

http://www.unisdr.org/archive/23306

 

The Turkish views on the Union for the Mediterranean

Envoyer Imprimer PDF
الترجمة غير متوفرة

On 5 May 2010 the Directors General of the Civil Protection Authorities of the countries participating to the Union for the Mediterranean (UfM) met in Paris, under the co-presidency of Egypt and France and the Spanish Presidency of the European Union, to examine the UfM Civil Protection activities. A general progress report on the first two years of UfM initiative is being prepared and will be presented at the next UfM Summit Meeting of Heads of State and Government scheduled for November 2010 in Barcelona. The disaster and emergency management chapter of the report is considered one of the more important. It includes also a list of project proposals.

In this context, Turkey confirmed his interest in hosting one of the forest fire-fighting bases in the Mediterranean region in order to enhance the regional coordinated capacity of response to forest fires. Turkey also encourages the establishment of the Educational Center for Disaster and Emergency Management considered the necessity of education and training activities in disasters management in the region, and the importance of sharing experiences, knowledge and facilities among the countries of the Mediterranean in view to improve regional coordination and cooperation.

Turkey also highlighted the possible national contributions to the chapters of the report and work plan related to disaster preparedness and post-disaster response. This are certainly sectors in which the country can count on a number of success stories and therefore is willing to share them with the other UfM Members.

 
JPAGE_CURRENT_OF_TOTAL

Recherche Globale

Latest Civil Protection News in the Media


Evénements prévus

No current events.

Euro-Mediterranean Civil Protection Operational Manual

manuale_small_cut

Brochure PPRD South

flyer